Un client un peu particulier…

Bienvenue dans cette « Page Crono » printanière.

Nos plus fidèles lecteurs savent que dans chaque édition, nous donnons la parole à nos clients. Ce sera encore le cas aujourd’hui mais avec un client un peu particulier. Mais chut ! Ménageons un tout petit peu le suspense !

Alors quelle a été notre vie chez Crono Concept depuis notre « Page Crono » de mars ?

Alain HumbertEh bien je crois qu’il est temps aujourd’hui de vous dévoiler le « méga » projet qui nous occupe depuis maintenant plus de deux ans. En effet, il y a deux ans, surfant sur les nouvelles exigences de la réforme de la formation professionnelle continue (voir la Page Crono de mars dernier), nous avons décidé de nous faire certifier en tant qu’organisme de formation. Nous avons choisi pour ce faire un référentiel très exigeant puisque c’est celui de l’AFNOR. Je ne vous en dis pas plus aujourd’hui puisque ce projet fera l’objet d’une « Page Crono » spéciale cet automne. En effet, à l’heure où nous mettons sous presse, nous n’avons pas encore reçu de réponse de l’AFNOR sur la date de l’audit (septembre ou octobre).

Je parlais de « méga » projet plus haut car, en plus de refondre tous nos processus qualité, il nous a conduit fin 2015 à refondre notre identité visuelle (voir la Page Crono de décembre 2015) et à migrer sur un ERP, migration qui se fera cet été.

Je vous laisse donc découvrir ce client particulier, vous souhaite un été radieux et vous donne rendez-vous en septembre…

PAROLE DE CLIENT

s andre quadriCrono Concept, par l’intermédiaire d’Alain HUMBERT, intervient depuis 1 an et demi auprès d’une organisation un peu particulière puisque son siège se situe à Paris, qu’elle a des ramifications dans 26 pays, rassemble 7 200 dirigeants francophones d’entreprise et qu’elle a un statut associatif. Il s’agit de l’APM.

Stéphane, tu es le Directeur Général de l’APM. Peux-tu nous dire ce qu’est l’APM ?

L’APM rassemble 7 200 dirigeants francophones d’entreprises (PME, PMI, ETI, Grands Groupes) et jeunes entrepreneurs. Ils s’engagent à se perfectionner dans le but de faire progresser durablement leur entreprise. Ce réseau international indépendant et apolitique est structuré en clubs. Il n’est pas un réseau d’affaires. Creuset d’idées et d’expériences managériales, l’APM ne prend pas parti et ne se fait pas l’expression d’opinions sauf celui de l’international et de la francophonie !

Comment devient on expert Apm ?

Un « Expert » APM ne ressemble ni à un conférencier, ni à un formateur traditionnel. Avant toute chose, l’expert APM est un homme ou une femme de conviction, qui vient soumettre son expertise technique, managériale ou plus largement « culturelle » à des dirigeants avides d’apprendre et exigeants tant sur la forme que sur le fond.

L’expert APM doit accepter de soumettre ses idées et convictions à un public qui n’hésite pas à débattre et à partager sur le sujet lors de rencontres d’une journée. Si l’exercice est réputé difficile, il est très riche d’enseignement car il oblige à revisiter son sujet sous des angles nouveaux. Au delà du contenu apporté, l’objectif de l’expert est de susciter l’échange avec les chefs d’entreprise. A la fin de la rencontre, l’expert APM a réussi s’il a permis aux dirigeants de se nourrir, confronter leurs points de vue et repartir dans leur entreprise avec au moins une idée à mettre en oeuvre.

Au sein de l’APM, quel est le domaine d’intervention d’Alain et en quoi ce domaine est-il important pour vos adhérents ?

La gestion du temps, ça n’existe pas. Alors qu’en faire ?

Entre exemplarité et culpabilité, le gestion du temps est une question complexe pour un grand nombre de dirigeants : temps pour l’entreprise, la famille et au bout du compte pour soi. Il invite chacun à identifier ses valeurs, ses buts pour construire son référentiel émotionnel. De manière très imagée et pragmatique, Alain  propose des pistes pour exporter son référentiel privé dans son entreprise. Il interpelle les dirigeants sur les “grains de sable” qui émaillent leur journée et propose un outil simple pour traiter, éliminer, minimiser, optimiser toutes les tâches « grains de sable ». Cette expertise permet au dirigeant de développer sa capacité à bâtir son propre référentiel de bonne utilisation de son temps du long terme (valeurs + buts/rêves) au quotidien (mails, imprévus, interruptions, etc.).

Vous êtes intéressés par l’APM ? Alors cliquez ici !