[1/19] Mais alors… manager, ça n’est pas que déléguer?

Nous sommes à Romans et je viens de terminer une conférence sur le thème «Déléguer efficacement en donnant du sens» devant des dirigeants de PME de la région.

Alors que je suis en train de ranger mes affaires, l’un d’eux s’approche de moi et me dit :
« C’est incroyable! Grâce à votre exposé, je viens de prendre conscience que manager une équipe, ça n’est pas uniquement lui déléguer des tâches, mais que ça comprend bien d’autres activités. En fait, manager, c’est un métier à part entière non ? Qu’est-ce que vous en pensez ? »

Eh bien oui ! Manager, c’est un métier. Mais c’est un métier qu’on a souvent du mal à situer dans ses missions principales car il vient toujours se superposer à notre métier « technique ».

 Que l’on soit Directeur Financier, Responsable d’une association d’insertion, Dirigeant d’une PME de mécanique générale ou Artisan maçon avec 6 salariés, nous cernons bien notre « cœur de métier » : la finance, l’insertion, la mécanique générale ou la maçonnerie. Mais notre autre métier, celui de manager, quelles sont précisément ses différentes missions et comment les remplir le plus efficacement possible ?
Selon mon expérience, il y a 2 catégories de personnes qui se posent le plus fréquemment cette question :
Le dirigeant qui a créé son entreprise en commençant « petit » et qui, chemin faisant, se retrouve maintenant à la tête d’une équipe conséquente
Le cadre confirmé d’un grand groupe qui vient de racheter une PME.
Pourquoi se posent-ils cette même question ? Le premier car sans s’en rendre compte, jour après jour, il a migré de son métier technique de base, celui pour lequel il avait créé son entreprise, à son nouveau métier, celui de manager. Le second car quand il était salarié, il avait accès à des ressources (DRH, supérieur hiérarchique, autres fonctions support) qui l’assistaient dans son métier de manager mais sur lesquelles il ne peut plus compter désormais.
Le premier est passé, sans en prendre trop conscience, du statut de musicien au statut de chef d’orchestre. Le second est passé d’un statut de metteur en scène salarié d’un théâtre au statut de chef d’un orchestre itinérant pour lequel il doit composer les partitions et trouver les salles de concerts.
Bref ! Dans les deux cas, leur nouveau métier est de faire jouer l’orchestre le plus harmonieusement possible. Et pour cela, il faut que les musiciens sachent quelle partition jouer, et qu’ils aient envie et plaisir à la jouer.
 
Retranscrit en termes de management, je crois donc qu’il y a deux dimensions majeures sur lesquelles un manager doit faire porter son attention :
Organiser la vie de l’équipe sur ses différents temps : Le long terme, le moyen terme et le quotidien
Créer toutes les conditions pour que chaque membre de l’équipe se motive
En effet, aussi bizarre que cela puisse paraître, on ne peut pas « motiver » quelqu’un, mais seulement mettre en place l’environnement propice à ce qu’il se motive.
Vous êtes sceptique ? Vous voulez savoir comment mettre en place cet environnement ?
Eh bien je vous donne rendez-vous très bientôt ici même afin que nous en discutions.
D’ici là, prenez bien soin de vous… et de votre équipe
Contact - Alain Humbert

Par Alain HUMBERT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *